Bien cirer ses chaussures, tout un art !

10 mars 2017
cirage
Facebooktumblrmail

Il en va des chaussures comme du reste : bien entretenues, vos Septième Largeur garderont leur aspect et leur souplesse à travers les années. Quelques règles sont à respecter, et très vite ce moment deviendra un vrai plaisir !

Quelque soit son habit, on reconnaît un gentleman à ses chaussures, dit le proverbe. Encore faut-il que celles-ci soient propres et bien cirées. D’entrée, une règle d’or : bannissez absolument tous les cirages et autres crèmes qui ne sont pas à base de produits naturels, type cirages de supermarché. Vos chaussures sont en cuir, une matière vivante, qui doit être nourri. Les recouvrir de produits chimiques « qui font briller » fera illusion pendant quelques applications, mais bien vite vous chaussures vont dépérir, se ternir et se craqueler.

Nous vous recommandons la marque Saphir, une maison presque centenaire dont la qualité des produits fait l’unanimité chez les plus grands bottiers. Vous trouverez leurs produits chez tout bon cordonnier, ainsi que dans notre boutique. Cire d’abeille, térébenthine et cire de carnauba en sont les principaux ingrédients. Nous vous conseillerons sur le choix des teintes par rapport à vos chaussures ainsi que sur les accessoires dont vous aurez besoin. De retour chez vous, prenez vos chaussures et suivez notre mode d’emploi !

  1. La mise en place. Installez-vous confortablement, placez vos produits et votre matériel sur la table. Mettez un peu de musique, pourquoi pas, voire servez-vous un verre. Avoir de belles chaussures, c’est un art de vivre et une marque de raffinement. Alors allez jusqu’au bout ! Prenez ensuite vos chaussures et enlevez les lacets.
  2. Avec une brosse, ôtez la poussière et tout ce qui est salissure. Insistez bien sur les coutures de la semelle, la crasse a tendance à s’incruster dans le pli, qui est très exposé lors de la marche.
  3. Mettez un peu de lait nettoyant sur une chamoisine et frottez avec un mouvement circulaire. Votre chamoisine va se teinter de la couleur de vos chaussures, c’est le vieux cirage qui s’en va. Ce « démaquillage » est indispensable, à la fois pour nettoyer, mais aussi pour permettre aux produits nourrissants de bien pénétrer le cuir. Insistez sur les plis de marche. N’oubliez pas le talon et la lisse.
  4. Toujours avec une chamoisine, appliquez maintenant la crème de cirage (par exemple le Pommadier 1925 chez Saphir). Point trop n’en faut, tout doit pénétrer dans le cuir ! Soyez généreux par contre dans le geste. Là aussi, talon, lisse et plis sont à ne pas oublier. Avec une petite brosse (brosse trépointe ou brosse à dents usagée), nourrissez la couture. Enlevez le surplus sur la chaussure à l’aide d’une brosse ou d’un gant de peau de mouton.
  5. Passez au cirage à la cire d’abeille. Il y a deux écoles pour l’application : la brosse ou le chiffon. A vous de choisir, les deux donnent de bons résultats. Apposez une fine couche, et ne frottez pas trop. Le cirage n’a pas pour vocation de pénétrer le cuir. Par contre il protègera la chaussure en l’imperméabilisant et fera briller. Pareil, talon et lisse y ont droit. Laissez poser quelques minutes puis lustrez. Là aussi, brosse ou peau de mouton, ou un petit truc Septième Largeur : allez piquer à votre compagne une paire de bas usagés ; le résultat est bluffant !

Vous pouvez de temps en temps sauter l’étape 3. Une bonne crème de cirage contient des solvants qui enlèveront les vieilles couches de cirage. Concernant le choix des couleurs, vous pouvez varier les effets avec des teintes différentes de celle de vos chaussures. N’hésitez pas à nous demander conseil sur ce point. Important : finissez votre verre. Ou servez-vous en un deuxième !

Produits de cirage:

Facebooktumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *